Pour la période 2021-2025, conformément aux statuts qui la régissent, la SFR Territoires poursuivra sa mission principale d’organisation et de gestion de projets pluridisciplinaires et transversaux entre les unités de recherche membres sur l’Aire Métropolitaine Grenobloise dans son approche régionale, en ouverture avec les partenaires nationaux ou européens.
La SFR s’appuiera sur les forces que représentent : les unités de recherche, l’interdisciplinarité de ses collaborations avec les acteurs territoriaux et les milieux professionnels, et son articulation avec les formations universitaires existantes ou en projet.

1- Objectifs et actions

Premier objectif, proposer un espace singulier et pérenne pour développer des recherches et des méthodes de travail entre disciplines sur la fabrique et l’action collective métropolitaines. 
Deuxième objectif, élaborer une stratégie ciblée du porté à connaissance des résultats scientifiques pour donner lieu à des démarches hybrides de coproduction des connaissances et d’animation du débat public. 
Troisième objectif, proposer un espace de transition entre recherche et formation pour une actualisation des connaissances requises dans les métiers du territoire.
Quatrième objectif, mettre en visibilité les actions des laboratoires et des équipes de recherche membres en confortant les approches systémiques et complexes. 
 

2- Evolution des axes scientifiques

L’axe 1 « Bien-être et Ressources territoriales » a été abordé par les laboratoires membres en priorité au cours des années 2014-2017 et les travaux de recherche ont permis la rédaction collective d’un ouvrage « Local resources and well-being: A multidisciplinary perspective » Edward Elgar Publishing. Il évoluera vers « Habitabilité et Vulnérabilité » dans le projet scientifique 2021-2025.
L’axe 2 « Usages du Numérique »  a été développé plus récemment à partir de l’année 2018. Il évoluera vers « Territoires et Numérique » dans le projet scientifique 2021-2025. 


3- Effets structurants

Les effets structurants du projet scientifique sont à apprécier en tenant compte de la nature de la SFR, plate-forme d’échange entre partenaires universitaires d’une part et entre partenaires universitaires et acteurs de l’Aire Métropolitaine Grenobloise dans son approche régionale, d’autre part.  Ils porteront sur l’affirmation de la singularité, de la visibilité et de la pérennité de la SFR Territoires pour :  
  • Construire les conditions pour des recherches encore plus interdisciplinaires et collectives permettant en particulier d’articuler davantage l’Architecture, les Sciences Humaines et Sociales, les Sciences pour l’Ingénieur et les Sciences de l’Environnement.
  • Mettre en valeur la richesse, l’originalité et la qualité des recherches soutenues par la SFR sur la production et l’action collective urbaines,
  • Poursuivre les collaborations avec les mondes professionnels, développer de la recherche-action ou participer aux débats publics sur les questions urbaines,
  • Poursuivre le soutien à l’intensification des publications scientifiques permettant aux laboratoires membres de s’affirmer dans les débats scientifiques sur la ville.
Mis à jour le 14 décembre 2021