Silvère Tribout
Diffusion du BIM, Building Information Modeling dans les pratiques de conception architecturale et urbaine

Silvère Tribout, PACTE soutien SFR Initiatives de Recherche Enseignant·e-Chercheur·e 2021

Depuis le début des années 2010, le BIM que nous pouvons définir comme un ensemble de méthodes de production d’une maquette numérique contenant « ses propriétés géométriques et des renseignements sur la nature de tous les objets utilisés » (Delcambre, 2014, pp.3- 4), s’est diffusé dans les pratiques de conception architecturale, en France, selon différents degrés de maturité (Hochscheid et al., 2020 ; De Boissieu et al., 2016).  

L’objectif de la recherche est d’analyser :

  1. la manière dont les compétences et la place de l’architecte sont questionnées par la diffusion du BIM dans les discours, exigences des maîtres d’ouvrage et pratiques des maîtres d’œuvre (Guéneau, 2019 ; Cristia et al., 2019) ;
  2. ce que produit le BIM sur les méthodes de conception architecturale (Cristia et al., 2019 ; Guéneau, 2019 ; Gless, 2019 ; Patrascu et al., 2019 ; Levan, 2016) ;
  3. les dynamiques de diffusion du BIM au sein des agences (Hochscheid et al., 2020) et ses impacts sur leur organisation interne et les liens tissés avec de nouveaux partenaires (Cristia et al., 2019). 

 
Deux axes transversaux interrogent : 

  1. les processus de pollinisation des principes du BIM au-delà des professionnels formés et des projets réalisés en BIM (Patrascu et al., 2019) ;
  2. le repositionnement de la conception architecturale dans des systèmes temporels et spatiaux plus larges (de la formulation des besoins par la maîtrise d’ouvrage à l’usage et la gestion du bâti / de la conception architecturale à la conception urbaine). 
Mis à jour le 18 mai 2021